top of page
  • Photo du rédacteurNordicPat

A quel rythme, à quelle fréquence ?


Le grand principe est la progressivité.


Il est capital de tenir compte de ses capacités pour ne pas se mettre tout de suite ‘’dans le rouge’’, au risque de s’épuiser et de se dégoûter… tout le contraire des objectifs poursuivis !!!





Pour les débutants sans antécédent sportif

Si, comme on ne peut que le recommander vous démarrez dans un club sachez que la plupart intègrent régulièrement des débutants avec bienveillance. Certains clubs proposent des groupes de niveau. Dans tous les cas, les plus rapides font régulièrement des pauses pour attendre les derniers ou des allers-retours pour aller les rechercher et les encourager. Donc pas de complexe à avoir !


Progressivement vous pourrez intégrer quelques passages plus rythmés pour gagner en endurance, mais sans jamais ‘’vous faire mal’’. Rapidement, vous vous sentirez mieux et serez capable de soutenir des cadences plus élevées, plus longtemps tout en récupérant plus vite. Vous serez heureux de ressentir les bienfaits de votre nouvelle activité au quotidien, même si vous n’échapperez pas à quelques courbatures après vos premières sorties. Au final, vous serez rapidement fier de vos progrès.


Pour les sportifs accomplis

Vous vous sentirez tout de suite physiquement à l’aise et capable de soutenir un rythme élevé. Vous aurez toutefois à veiller à votre technique pour acquérir ‘’le geste idéal’’ pour être le plus efficace possible. Vous serez peut-être surpris, malgré votre bonne condition physique, d’avoir ‘’mal aux fesses’’ après vos premières sorties intenses : d’autres muscles, notamment les fessiers, sont plus sollicités qu’en course à pied ou en vélo par exemple.


Combien de fois par semaine ?

Là aussi, mieux vaut y aller progressivement.

- Trois séances par semaine, c’est idéal si vous votre ambition est d’être compétitif.

- Deux séances par semaine, c’est déjà très bien pour bénéficier à plein de tous les bénéfices sur votre santé et votre forme.

- Une séance par semaine, c’est bien pour commencer mais ce sera un peu juste ensuite pour progresser.

Les compétiteurs peuvent ‘’encaisser’’ une sortie quotidienne sans problème en variant les types de séance : vitesse, VMA (les spécialistes comprendront !), sortie longue, séance ‘’tranquille’’ de récupération…

189 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page