• NordicPat

Histoire de pointes et de tête



Quand on n'a plus de pointes à ses bâtons ou quand on n'a pas de tête… on sort sa carte bleue. Ce sont les tristes expériences que j'ai faites récemment.


J'avais fait mes premiers pas de marche nordique avec des bâtons Newfeel 80¨% carbone de chez Décathlon. Ils ont bien travaillé, peut-être un peu trop : après à peine plus d'un an, les pointes (tungstène !!?) étaient complétement usées, non plus pointues mais bien rondes. Et pourtant je leur ai toujours épargné le bitume. C'était bien pénalisant dans les montées un peu sèches où mes bâtons avaient à une fâcheuse tendance à se dérober. Bon pas grave, il suffit les changer pointes.

Hé bien non, pour les bâtons Décathlon, pas de pointes de rechange !!! Incroyable mais vrai.


Du coup, je me suis orienté vers quelque chose de plus sérieux : des bâtons TSL Tactil 70 "spike/cross over". En français : spike, des pointes bien costaud en tungstène, du vrai apparemment (ça ne bouge pas) et cross-over : un système astucieux de griffes en pvc qui vient s'adapter sur les pointes, permettant une utilisation tous terrains. Très franchement, c'est plutôt convaincant dans des conditions d'utilisation "tranquilles", y compris sur le bitume (j'ai dû me résoudre à en accepter un peu pendant les périodes de confinement dans le km autour de chez moi). Ça accroche aussi très correctement sur chemins et terrains meubles, mais on atteint leurs limites dans les grosses montées ou "ça ne tient pas la route" par rapport à des pointes traditionnelles. Sur route, les picots des cross-over s'usent vite, évidemment, mais se changent très facilement pour peu d'euros.


Bien content de mes TSL donc... sauf que je les ai lâchement abandonnés en forêt. Voilà l'histoire.

J'avais négocié l'emprunt de la voiture de mon épouse pour aller rejoindre le point de départ d'un de mes parcours (mal garée : je ne pouvais pas sortir la mienne !). Elle est dure en négo : j'ai dû jurer d'en prendre soin et de ne surtout pas la salir avec mes godillots pleins de boue. Promis juré, je change de chaussures pour revenir ! Après une superbe sortie longue ce jour-là, je rentre un peu "entamé". Ouf la voiture est toujours sur le parking de la route forestière. Une petite séance d'étirement, je change le haut (je suis toujours trempé après mes sorties, même s'il ne pleut pas) et hop on y va. Oups, j'ai failli oublier, il faut que je change mes chaussures ! J'enfile mes pompes sèches en veillant à ne pas salir leurs semelles sur le parking, je range mes tas de boue dans un sac, et c'est parti, je rentre en avec une voiture bien propre, promesse tenue !

Sortie suivante : Ils sont où mes bâtons ? Nulle part ! C'est fou, j'ai beau les chercher partout impossible de mettre la main dessus. Bon dieu mais c'est bien sûr, ils sont restés sur le parking !!! Du coup je ressors mes vieux Newfeel. Evidemment, livrés à eux-mêmes, mes TSL "se sont fait la malle".


Tout ça à cause de ma femme qui m'a mis la pression ! C'est bien connu, quand on fait une bêtise c'est forcément à cause des autres, surtout d'elle d'ailleurs. Je ressors donc mes vieux Newfeel et commande une nouvelle paire de TSL. Elle aurait dû me les offrir compte tenu de sa lourde responsabilité dans l'affaire, mais même pas !

En attendant la livraison de ma paire de TSL 100 que j'ai commandés (non pas que j'espère qu'ils seront mieux que les 70 mais quitte à en avoir d'autres, autant changer de couleur) je ressors donc mes vieux Newfeel. Et là ça évolue : je passe de pointes rondes à … plus de pointes du tout ! Restées sur les chemins !?. Bon, pas grave avec les sentiers gras et boueux du moment, pas besoin de pointes.


Heureusement, les nouveaux TSL sont arrivés. Je leur ai promis de ne pas les abandonner.

317 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout